Silver Seal Port Mourant 1975

88,00

Average score

Bottle Profile
Distillery Demerara Distillers Ltd
Origin Guyana
Bottler Silver Seal
Type Pure Single Rum (100% pot still)
Alcohol By Volume 51,1%
Sugar Measured
Description Distilled in 1975, this rum was aged for 37 years (tropical and continental) in cask 2050 before being bottled in 2013 at 51,1%. limited to 139 bottles.
Review 2

Rieviews

Review by "Serge" Score: 88

Nose: we're obviously very close to the sister cask, but this one is a tiny-we bit more on brine and olives, with also touches of banana skin. With water: I get more ripe pineapples. Almost rotting ones but that's all fine. Touches of passion fruits, also more earth.

Palate: (neat): a little thicker and more oaky than it's bro, there are a few biting tannins as well as even more cough syrup. Barrel-aged salted cough medicine, I'd say. A lot of heavy liquorice too, as well as some marzipan. With water: superb but it's becoming a little drying. Black tea! Also more prunes than in the other.

Finish: long, quite salty, tannic.

Thoughts: absolutely marvellous, it's just that the sister cask was even more marvellous.

Review by "Cyril" Score: 88

L’italien Silver Seal n’est pas à sa première faute: il s’agit bien de Port MoUrant. Distillé en 1975 et embouteillé en 2013, il existe deux versions de la bête: une à 51,1° (139 bouteilles) que nous goûterons ici, et une autre à 49,9° (et 159 bouteilles).

Nose: La couleur de ce rhum est acajou foncé, aux reflets bronzes, imposante avec une robe grasse et des larmes en slow motion. Le nez est lourd et concentré, cendré, avec ce boisé humide à la Port Mourant, accompagné de réglisse ; tout est caramélisé, grillé, fumé, ça vous colle aux narines et ça ne vous lâchera pas avant un bon quart d’heure. Le repos apporte des fruits secs grillés (raisins, pruneaux) et des fruits exotiques proches de la pourriture, encore et toujours soutenu par la réglisse. Encore un peu de repos et le nez se fait maintenant confituré, avec pas mal de fruits noirs, de la cerise, du cassis, le tout sucré et plutôt agréable au nez, gourmand même, avec toujours en tâche de fond ce boisé humide (sciure). Un rhum complexe qui évolue beaucoup avec le temps.

Palate: L’attaque est vive et épaisse…boisée, réglissée (noir), avec des fruits secs (pruneaux) et une amertume assez présente (thé noir) ; On dirait une infusion excessivement boisé, tannique, en plus d’être tonique. Heureusement les fruits apportent un côté sucré qui contrebalance tout ce bois, et c’est très bon.

Finish: En fin de bouche beaucoup de bois, de la réglisse bien noire et de la mélasse, ça se termine sur l’amertume avec l’impression de finir une tasse de thé froide et trop infusée. Un rhum ayant resté aussi longtemps peut-il vraiment -et sérieusement- délivrer autre chose ? Comme il colle aux narines il restera longuement en bouche.

Thoughts: Un rhum tannique, tonique, qui en impose et qui fait parler le fût, très bien équilibré par les fruits, comme si le rhum avait vieilli dans des fûts de sherry ? En plus, bien sûr, d’être un morceau d’histoire.

Return to list